Recensements Canadiens > Recensement canadien de 1901

Archives de Recensement de la Nouvelle-Écosse de 1901

Ancestry.ca vous facilite la recherche et documentation de votre histoire genealogique avec des milliards de documents historiques, y compris les archives de recensement de la Nouvelle-Écosse 1901. Developpez votre arbre genealogique en ayant acces a des milliers de noms, de professions et d’autres informations importantes.

Commencez votre arbre



Ancestry.ca facilite la recherche et la documentation de votre histoire genealogique avec des milliards de documents historiques, y compris les archives de recensement de la Nouvelle-Écosse de 1901. Developpez votre arbre genealogique en ayant acces a des milliers de noms, de professions et d’autres informations importantes.

Selon les archives de recensement de la Nouvelle-Écosse de 1901, il y avait environ 21 000 différents noms de famille documentés. Les 11 noms de famille les plus courants en Nouvelle-Écosse en 1901 représentaient environ 10 % de tous les noms de famille enregistrés. C’est-à-dire, 1 personne sur 10 avait un nom de famille figurant dans le groupe de noms de famille courants qui comprenait McDonald, Smith, McNeil, McLeod, Fraser, Donald, McKenzie, Campbell, McLean, Cameron, et Brown. Il existe plus de 7 500 noms de famille provenant des archives de recensement de la Nouvelle-Écosse de 1901 qui sont particuliers à la Nouvelle-Écosse par rapport à toutes les autres provinces canadiennes. Ces noms de famille uniques datant de 1901 comprennent Muise, Amiro, Gillivray, Hirtle, Veinot, D'entremont, Hartling, Jodrey, Amero, et Pelrine; entre autres.

Bien qu’ils étaient presqu’identiques en nombre, il y avait environ 1 % plus d’hommes que de femmes en Nouvelle-Écosse en 1901: environ 233 600 hommes par rapport à environ 225 000 femmes. Les archives de recensement de la Nouvelle-Écosse de 1901 font apparaître que 8 % de tous les hommes portaient le prénom de John, tandis qu’environ un quart de la population masculine portait un prénom figurant parmi ce groupe des cinq prénoms les plus courants: John, William, James, George, et Charles.

Ces archives de recensement font également apparaître qu’environ 10 % de toutes les femmes portaient le prénom de Mary. Cependant, pour les femmes, environ un quart de tous les prénoms figurent parmi un groupe d’une douzaine de prénoms courants: Mary, Annie, Sarah, Elizabeth, Margaret, Maggie, Catherine, Jane, Jessie, Bessie, Emma, et Alice.

Les archives de recensement de la Nouvelle-Écosse de 1901 révèlent également les métiers répandus parmi les habitants de l’époque. « Fermier » était le métier le plus récurrent parmi les hommes, ayant été documenté environ 40 000 fois. D’autres métiers favorisés parmi les hommes selon les archives de recensement comprennent ceux de pêcheur, charpentier, ouvrier, mineur, étudiant, vendeur, marin et bûcheron. Les archives de recensement de la Nouvelle-Écosse de 1901 indiquent que « fermière » était aussi une appellation professionnelle courante pour les femmes, pour lesquelles figuraient également sur la liste domestique, servante, étudiante, enseignante et couturière.

  • Nos autres sites:

© 2006-2019 Ancestry | Conditions d'utilisation, Charte de données personnelles, et Transfert de comptes nouveau | Exploité par Ancestry Ireland Unlimited Company